norme électrique

NF C 15-100 : la norme de référence pour l’installation électrique

La norme NF C 15-100 est la bible de tout électricien. Elle détaille les caractéristiques des installations électriques et les règles de mise en œuvre. Les exigences de cette norme concernent aussi bien les installations neuves que celles qui sont entièrement rénovées. Que prévoit-elle ?

L’installation électrique représente entre 3 et 6 % du budget de construction d’une maison. Un chiffre important qui mérite une attention particulière, car la sécurité des occupants est en jeu : chaque année, 3 000 personnes sont victimes d’électrisation (choc électrique) et 40 personnes décèdent par électrocution. Environ 50 000 incendies se déclarent suite à un problème de source électrique.

Une installation électrique neuve ou entièrement rénovée doit être conforme à la norme NF C 15-100. Publiée par l’Afnor, c’est la norme de référence partagée par l’ensemble des acteurs de la filière électrique. Elle détaille les caractéristiques des installations électriques et les exigences de mise en œuvre.

La norme NF C 15-100 s’applique aux bâtiments neufs et aux installations neuves des bâtiments existants dans le cadre d’une rénovation totale, de modifications et d’extensions du logement.

Une installation électrique conforme à la norme NF C 15-100 présente l'ensemble des organes de sécurité suivants :
* un compteur électrique, qui sert à mesurer la quantité d’électricité consommée ;
* un disjoncteur général, qui permet de couper le courant sur l’ensemble de l’installation ;
* un tableau électrique, qui regroupe tous les circuits électriques du logement ;
* des dispositifs différentiels à haute sensibilité (30 mA), qui protègent l’installation électrique et les personnes contre les fuites de courant ;
* des fusibles ou des petits disjoncteurs à l'origine de chaque circuit, qui protègent contre les surintensités ;
* des conduits, pour assurer la protection mécanique des fils conducteurs.

L’installation peut aussi être équipée d'un délesteur, qui évite le déclenchement du disjoncteur général lorsque la puissance appelée dépasse la puissance souscrite.

Quelles sont les règles par pièce ?
La norme précise également le nombre de points d’éclairage, de prises de courant et le type de circuits qui doivent être installés dans chaque pièce :


Image 1

En complément, pour les logements neufs dont le permis de construire est déposé depuis le 1er septembre 2016, l’arrêté du 3 août 2016 impose au moins deux prises de communication de type RJ45 dans le logement en fonction du nombre de pièces (2 dans un T1, 3 dans un T2 et 4 dans un T3 ou plus). Chaque prise RJ45 est reliée au tableau de communication au moyen de câbles à paires torsadées selon une structure en étoile.

Pour pouvoir être raccordée au réseau, une installation neuve doit faire l'objet d'une attestation de conformité, visée par le Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité (Consuel). Elle est remplie par l'électricien, qui l'adresse à la direction régionale de Consuel pour validation. Cette attestation peut également être remplie en ligne sur le site de Consuel.

Cette obligation concerne également les installations électriques entièrement rénovées, dès lors que l’installation a été mise hors tension afin de procéder à la rénovation.

retour Dossiers